Soirée d’adieux de Marie-Agnès

Samedi 31 mars, une soirée magnifique, une Marie-Agnès Gillot bouleversante dans Orphée et Eurydice, tellement juste et sincère.
Une maîtrise parfaite de la technique, beaucoup de travail.
Un sens du mouvement inné, une grande générosité avec un tempérament de feu et une volonté de fer.
Une amie fidèle, fidèle à elle même.
J’ai retrouvé samedi soir la même amie que j’ai connu à l’école de danse.
Elle va manquer à l’Opéra, mais sure et certaine de la retrouver dans de nouvelles aventures.

À très vite Marie-Agnès !!